AUTOGIRE.COM

 

- L'AUTOGIRE SAUTEUR de René BRUN -

Retour à la page d'accueil

 

Gyro sauteur René BRUN

 

 

René BRUN est un ingénieur en mécanique-outils, qu'on aimerait avoir comme copain lorsqu'on pratique l'autogire...
En effet, après avoir parcouru tous les articles concernant nos machines, avoir sillonné les plus grands rassemblements aéronautiques américains, il s'est décidé à fabriquer un "autogire sauteur" biplace.

Tout d'abord, son autogire n'est pas encore équipé de la tête de rotor "pas variable", cela viendra après les essais de la machine "basique". Son système de prélancement devrait assurer 550 à 600 tours/minute.
Si sa machine n'a pas le look ravageur d'un Magni ou d'un RAF, celle-ci est particulièrement intéressante sur de nombreux points, dont les constructeurs institutionnels pourraient s'inspirer.

Déjà la machine est de type "floridien" donc avec un centre de gravité surélevé, au niveau du centre de poussée (axe de l'hélice). Ceci permet d'avoir une bonne stabilité longitudinale, même si l'accès à bord devient plus compliqué. En fait, tous les autogires devraient être construits de cette façon, ce qui nous éviterait certains accidents dramatiques (Oscillation et cloche).
René considère (et il a raison !) que si le Magni est stable, c'est grâce à son grand plan horizontal, son rotor dont le poids élevé assure une bonne inertie, ainsi que ses commandes durcient, afin que le pilote débutant ne "joue" pas trop du manche en tangage et ne rentre pas en OIP (Oscillation Induite par le Pilote). Ces "aménagements" font des Magni des machines certes stables, mais qui pourraient l'être plus par un centre de gravité surélevé...
Il est vrai qu'en France on a beaucoup parlé de la nécessité d'installer un grand plan horizontal pour nos machines, mais relativement peu de surélever le centre de gravité, alors qu'aux Etats Unis la mode actuelle est aux "floridiens" pour des raisons de sécurité et non d'esthétisme. Il serait temps qu'on s'y mette !

René a donc installé une dérive haute avec un plan horizontal de bonne dimension. Celui-ci est placé proche du centre de gravité, par rapport à un Magni donc à priori moins efficace (bras de levier moindre). Toutefois, il est placé près de l'hélice, donc à haut régime, il est bien ventilé. C'est une bonne chose, car la stabilité en tangage des autogires à haute vitesse est délicate sur un appareil à centre de gravité bas. En effet, pour voler rapidement, il faut réduire la traînée du rotor, or c'est celle-ci qui contre le couple piqueur du moteur sur ces machines... Il faut donc être "fin" sur les commandes pour éviter le basculement vers l'avant.
Vous remarquerez que le plan horizontal est profilé, donc plus efficace qu'une simple planche. Par ailleurs, placé au milieu de l'hélice, il annule ainsi le couple moteur. Enfin, la dérive haute permet de raccourcir la machine et d'obtenir des cabrés plus accentués afin de poser plus court.

L'autre particularité de cette machine, est son système de commande "par le haut". Outre le fait que la prévol s'en trouve facilitée, ceci a l'avantage de dégager de la place au niveau du cockpit, de partager facilement une même commande pour le pilote et son passager, par ailleurs, vous pouvez tranquillement mettre une carte sur vos genoux sans être gêné par un manche central.
A noter que la cinématique a été conçue pour que la commande de rotor soit dans le bon sens, ainsi, lorsque vous mettez du manche à droite, l'autogire va bien à droite. Le basculement en arrière est de 20°, et +/- 10° en latéral.

Enfin, la motorisation choisie est un Subaru 1800 sur lequel René a changé l'alimentation par deux carburateurs de moto Mikuni, et enlevé 1mm sur les culasses. Ceci permettrait d'atteindre les 90 cv emmenés par une hélice tripale DUC.
Le poids total à vide est de 220 kg en autogire standard, et 230 kg en gyro sauteur.

Vivement les essais en vol !

Contact: rene.brun1@free.fr

Hervé TERRASSON, le 26 janvier 2004


Retrouvez les 35 photos dans la galerie: prototypes et divers (cliquez ici)

Gyro sauteur René BRUN
Gyro sauteur René BRUN
Gyro sauteur René BRUN
Gyro sauteur René BRUN
Gyro sauteur René BRUN
Gyro sauteur René BRUN

 


Des nouvelles...

GYRO SAUTEUR: ça avance !

Après un malheureux crash avec sa machine expérimentale, René a travaillé dur pour mettre au point son gyro sauteur qui risque d'intéresser bon nombre de fabricants institutionnels.

Il est en train de fabriquer la commande de pas qui va jusqu'à la fourchette de la tête.

Il y aura 3 positions de pas:
- 1 position pré lancement (butée basse ) à 500Tr/mn
- 2 position vol (verrouillé)
- 3 position décollage (butée haute).

René a dessiné au moins 6 têtes avant de trouver la solution la plus "simple", car il s'agit tout de même d'une tête type hélico!

Hervé TERRASSON
Le 8 mai 2007

 

Le pas variable:Gyro sauteur René BRUN

Gyro sauteur René BRUN

 

Un gyro type "floridien":Gyro sauteur René BRUN

Dérive haute:
Gyro sauteur René BRUN

Système de commande:
Gyro sauteur René BRUN

Le moteur :
Gyro sauteur René BRUN